* * *

madonesix_11

Samedi 12 août 2006. Cité Royale. Extérieur nuit. Il pleut. Je ne l'ai jamais vu, juste une photo, un portrait qui en dit long et pas assez. Une vraie gueule ! Il me guide par téléphone. M'indique où me garer. Il me dit qu'il arrive, à pieds. J'attend dans ma voiture...

C'est son parapluie que je vois en premier. Puis son bob. Puis deux poignards bleu  acier. Une dégaine à la Woody Allen... Une démarche à la Flying Circus... drôle de mélange. Il m'avait promis une dégustation d'un vin qu'il avait aimé, chez un  italien délicieux, et me fait le coup du resto fermé. Je panique un peu.

Autre plan, autre scène. Nous sommes assis en tête à tête dans un autre italien. Au chaud et au sec. Et je bois. Je m'enivre. Je me saoule. De ses paroles et de ses mots. Il m'embarque dans son univers. Il est passionnant. Il me fait penser à Antoine de Caunes. Il sait tout sur tout ! Cette rencontre authentique est  née d'un échange virtuel. Nous ne nous serions jamais croisés, chacun évoluant dans un monde parallèle.

J'avais envie de lui rendre hommage, parce que c'est mon ami. Sans lui, ce blog n'existerait pas. C'est grâce à lui, l'Imposteur, qui se cache derrière un paravent suédois...(en lien à droite, cliquez cliquez...). C'est une mine, c'est une bombe... il se dit chercheur d'or, mais c'est moi qui l'ai trouvé la pépite!

Mon WAL, j'en ai de la chance de te compter parmis mes amis. Merci. Sweety.

* * *