lecture

* * *

J'avoue, oui, j'avoue: j'attends le lundi avec impatience parce que le lundi je reçois (oui, "reçois", du verbe recevoir...je suis abonnée...) Mon VOICI (oui, le magazine people...pour ceux qui avaient encore un espoir, c'est foutu!). Le facteur, je l'attend comme le Messie.  Suffit que j'entende au loin les pétarades d'une mobylette, et hop hop hop, je suis déjà derrière ma boite aux lettres...

Alors, tout d'abord, je regarde la couverture à travers l'emballage plastique,  légèrement opacifié: j'en vois assez pour savoir qui sont les cibles cette semaine (élodie Frégé, claire Chazal, guillaume Canet. Bof bof cette semaine...c'était mieux la semaine dernière avec Christophe Lambert et sophie Marceau). Puis j'ouvre fébrilement le paquet, je saisi le magazine et le retourne illico-presto pour atteindre la page qui m'intéresse le plus:L'horoscope! Bah oui ...mais c'est de la faute à la Caroline Moisan, elle a qu'à pas raconter nos vies à l'avance, à Bree et à moi! Du coup, je connais la température de la semaine,  et me prépare psychologiquement à l'affronter...par exemple, cette semaine, elle me met en garde: vous êtes parfaite, mais votre homme ne s'en rendra pas compte. Inutile de vous ruiner la santé avec des efforts qui resteront vains... Et toc! Vous êtes bluffés hein! Ça vous en bouche un coin qu'elle me connaisse si bien....!J'irai aussi  lire celui du ELLE, pour confirmer les prédictions  de perfection...ya pas d'mal à s'faire du bien !Ensuite, je fonce sur le sommaire, rien de tel pour se regonfler le moral. Bien que liftées belles, riches et célèbres, les vedettes stars partagent avec nous les tourments du quotidien: la Moss et la Kidman trompées, Obispo gastro-entéri-ratatiné, Hugh et Cruella Jemima bientôt séparés...Tout comme nous! Et moi ça me détend...je me dis que finalement, ce ne sont pas les stars qui ont une vie ordinaire, mais plutôt que c'est moi, la fille ordinaire qui mène une vie de star, et J'ADORE cette idée...

Dans ma grande mansuétude,  je partage mes VOICI...puisque personne ne l'achète et que  tout le monde le lit...

* * *