* * *

lentilles

Je l'ai regardée droit dans les yeux, avec les miens qui sont myopes et je lui ai menti... Ma voix n'a pas tremblée. Elle m'a cru.

C'est ensuite que j'ai pleuré. Beaucoup. D'abord de l'oeil gauche, puis de l'oeil droit. Dans ma voiture. Mais je ne regrette rien. J'ai téléphoné à une amie qui savait...

Pause.

Il faut que je travaille. Je sèche mes larmes, et je repars...les mots de mon amie en tête. Bien retenir ce qu'elle m'a dit, c'est important.

La journée se termine, je suis fourbue. Je retrouve Malabar-Princesse. Belle lumière que celle de cette encore toute petite fille... j'oublie alors le mensonge, l'echec. Et les conseils de mon amie.

Le lendemain, et le surlendemain se déroulent dans le déni et l'oubli de cette parenthèse mensongère...j'occulte derrière mes verres teintés pas adaptés. Je vois la vie en flou, et ça m'arrange.

Ce matin, c'est Dimanche. Malabar-Princesse absente. Je n'ai pas envie de travailler. Je suis en retard. Comme un fait exprès, tout me reviens: le mensonge, mes larmes, l'échec...alors comme le temps presse, je le prend.

Je me remémore toutes les opérations dans le bon ordre. C'est ce matin ou jamais. Et je ne veux pas avoir menti pour rien. Comme les précédentes fois, elle se tord, m'échappe, et me fuis...mais je la tiens mieux cette fois et je suis déterminée:

OrangeMecanique2

VICTOIRE!

J'ai réussi à mettre ces P***** de lentilles. Non mais! Je savais bien que j'y arriverai! Du reste,  l'occuliste m'a cru, quand je lui ai affirmé que "...oui, j'en  met jamais tous les étés...pleins aucun problème Madame...Les doigts dans les yeux le nez ...j'ai pas l'habitude... je suis infirmière figurez-vous!...je les supporte peut-être pas mais je m'en fou de ma cornée ,j'en VEUX!!!!  ...donnez moi donc une boite de 90 lentilles ...jetables...pour myopie...sérum phy...et patati et patata..." hé hé hé...

* * *