16 juillet 2017

Passes moi le sel.

Salut les poissons, Comme je vous l'disais dans le poste précédent, souvent femme varie. Je suis une femme. Je varie. Parfois pour le meilleur, parfois pour le pire. L'art de savoir faire des choix,les bons. Ou pas. Je suis donc allée chez ce coiffeur merveilleux qui m'a fait mon poivre et sel. La bicolorité capillaire à eu raison de mon moral, de ma joie de vivre, de mon optimisme. Je n'étais plus que l'ombre de moi-même. Je rasais les murs. J'évitais mes amis, je changeais de trottoir quand j'apercevais une connaissance. J'exagère... [Lire la suite]