24 mars 2017

errances capilotractées

Il y a des jours ou tu te lèves, tu te sens moche et  grosse lourde, rien ne va, tu es en boucle (notes que le champ lexical du cheveu est respecté): errance de pièces en miroirs, de miroirs en frigo, de frigo en balance etc... la journée s'étire sans que tu puisses entamer quoique ce soit d'autre que des cacahouètes des choses grasses et salées/sucrées. La culpabilité s'accumule comme les kilos, te plombes un peu plus. Le chien qui se mord la queue. Pour rompre ce cercle infernal, ton nain conscient te prends à l'insue... [Lire la suite]